Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 15:26

DIAG1.jpg

Voila,voilou la diag des Jolis Pas se termine dans la joie et la bonne humeur avec une semaine passée avec un groupe super sympa presque "colonie de vacances" ....

Bien sûr, c'est dur, mais avec de la bonne humeur, le soutien des camarades (ce n'est pas le Grand Raid, il
n'y a pas de classement !), un bon entraînement, nous avons réussi, avec en prime des paysages époustouflants pour nous récompenser.....

DIAGPINCO.jpg


mais l étai un pti rando avec un bon gou sel....baya 

Repost 0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 18:51

Et voilà, c'est fini pour la Diag' 2012.

Nos marcheurs sont partis de Grand Ilet ce matin à 7h20 et sont arrivés cet après-midi vers 17h00 à Cap Noir au dessus de Dos d'Ane.

Hier, ils ont passé leur dernière soirée à la Tourte Dorée chez Mme Grondin. Pas de surprise pour ce gîte, c'est bien et c'est bon.

A l'arrivée, les attendaient André, Jacky, Jean-Paul, Stéphanie et moi-même. Geneviève arrivait en même temps de St Denis où elle était allée voir une exposition.

Petits fours, champagne étaient de sortie. Il fallait bien ça pour les féliciter d'avoir mené cette Diagonale tambour battant. Oh, bien sûr, il y a quelques bobos mais cela va vite rentrer dans l'ordre la semaine prochaine.

Le bilan reste positif malgré les blessures des uns et des autres. Beau temps, sauf le premier jour. Bons gîtes, sauf le premier jour encore. C'est quand même pas mal. La prochaine édition verra peut-être la montée au Volcan supprimée. On en discutera. Pour un premier jour, c'est une rando "cassante" pour les jambes et le souffle et le gîte à l'arrivée n'est pas à la hauteur. Par contre, l'heureuse découverte de cette Diagonale a été le Gîte des Trois Roches à Marla. Plus cher que les autres gîtes mais quand il y a la qualité et la quantité, cela vaut la peine.

J'oubliais :  ce matin je suis allée chercher Jacky à Grand Ilet car il avait toujours le rougail saucisses de Marla coincé dans le genou gauche. Les randonneurs en avaient profité pour se délester au maximum de leurs affaires sales. Pour réconcilier Jacky avec la vie, je lui ai proposé d'aller déjeuner à Salazie au Petit Bambou. Bonne adresse que m'avait recommandée Patrick Manoro. Un p'tit rougail zandouilles et notre Jacky national était requinqué et frais comme un gardon.

Il va cependant aller chez le médecin demain. Cela ne va pas l'empêcher de nous faire une vidéo d'enfer avec toutes les photos qu'il a prises. Alors, restez branchés sur notre blog pour en voir le résultat dans les jours à venir.

IMGP2898.JPG

IMGP2902

IMGP2899

 

Je n'ai pas pris plus de photos car mon appareil n'est pas d'une excellente qualité.

Voilà, je vous dis à l'année prochaine pour la prochaine Diagonale.

Bonne soirée à tous.

Chantal Haudrechy

 

Repost 0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 15:49

Bonsoir,

Nos marcheurs sont partis de Marla ce matin à 8h15, direction Col de Fourche et Grand Ilet.

Ils ont passé une excellente soirée la veille au gîte des Trois Roches qui est, parait-il, à recommander.

Petits bungalows de 4 places, repas excellentissime : cari poulet la cour, rougail saucisses comme Jacky n'en a jamais mangé, parole de créole ! Si c'est Jacky qui le dit, on peut le croire.

Aujourd'hui, après une marche tranquillou de Marla à Grand Ilet (je dis tranquillou car ils ont pris leur temps), nos amis sont arrivés à la Tourte Dorée, bonne adresse également, aussi bien pour les chambres que pour les repas.

Demain, Grand Ilet-Roche Ecrite-Cap Noir.

Ne seront pas de cette dernière journée : Geneviève qui avait prévu depuis longtemps de ne pas la faire, Claire qui n'a pas rejoint le groupe ce soir toujours à cause de son mal de dos et ... Jacky qui a dû avoir le rougail saucisses qui lui est tombé sur le genou gauche.

Je partirai donc demain matin chercher Jacky à Grand Ilet. C'est bien parce qu'il est le Vice-Président ! Qu'est-ce que l'on ne ferait pas pour lui quand même. Nous irons ensuite rejoindre le groupe à Cap Noir et les accueillir comme il se doit.

Je vous ferai l'ultime commentaire demain soir.

Chantal Haudrechy



Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 15:04

Bonsoir,

Je viens d'avoir Hélène au téléphone. Nos randonneurs sont arrivés à Marla vers 16h. Grand beau toute la journée. Il y a eu une défection au départ de Cilaos ce matin. Claire ne pouvait plus marcher : peut-être une déchirure musculaire. Elle est allée chez le médecin ce matin à Cilaos et son mari est venu la chercher. Elle va voir comment évolue sa blessure. Avec les médicaments, cela allait mieux en fin de journée. Elle ira peut-être rejoindre le groupe à Grand Ilet pour finir la Diag'.

Ce midi nos marcheurs ont pris leur pique-nique chez le tisaneur. 

Tout se passe bien. Les nouvelles arrivées : Chantal, Sylviane et Jocelyne se mettent en jambe tout doucement. 

Le gîte des Trois Roches est parait-il très bien, d'après Hélène, un peu retiré de Marla. On en saura un peu plus demain soir. C'est la première fois que les JOLIS PAS testent ce gîte.

Demain, Marla-Grand Ilet par le Col de Fourche. Ils passeront la dernière nuit de cette Diagonale 2012 à la Tourte Dorée.

Je vous dis à demain pour d'autres nouvelles.

Bonne soirée à tous.

Chantal Haudrechy

 


Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 19:52

Bonsoir,

Je reprends la plume pour vous donner des nouvelles fraîches de nos 14 randonneurs. 

Hier, la journée a été largement ensoleillée et a de ce fait facilité la marche Mare à Boue/Cilaos. C'était néanmoins une journée assez difficile. Mare à Boue-Coteau Kerveguen-Mare à Joseph-Cilaos. Nous avons retrouvé le groupe à Bras Sec aux alentours de 16h. La voiture a été la bienvenue pour mettre tous les sacs à dos dans le coffre et ramener trois marcheuses un peu plus éprouvées que les autres. André en a profité pour se joindre au groupe qui descendait sur Cilaos. Il faut dire qu'il avait les guibolles qui le démangeaient sacrément.

Le groupe est donc arrivé au Moutardier vers 18h-18h15. Marie-Pierre et ses enfants nous ont rejoints à la même heure ainsi que Jocelyne.

Après une douche AVEC DE L'EAU CHAUDE, un apéro nous était servi par Jean-Pierre Boyer.  Ambiance. De toute façon, avec Jacky, ça ne peut pas être autrement.

Nous étions 21 à table. Bon repas : salade composée, cari canard la cour, cari poisson, gâteau banane chocolat + ti rhum arrangé pour finir et pisse-mémé pour certains.

Il n'y a pas eu besoin de chanter une berceuse pour endormir nos courageux marcheurs.

Ce matin, réveil pas trop matinal puisque aujourd'hui, c'était repos. Certains se sont levés vers 7 h, d'autres à 8h30 passées. Après le petit déjeuner, tout ce petit monde a fait le tour de Cilaos pour faire quelques emplettes : cadeaux pour les petites-filles pour certaines, approvisionnement pour d'autres.

Nous avons pique-niqué tous ensemble à Mare à Joncs. Cet après-midi était consacré aux Thermes : massages, bains, douches, etc. et à la farniente.

Demain, direction Marla. A l'origine, le groupe devait passer par Bras Rouge mais il y a eu du changement et je pense qu'ils passeront par le Plateau des Chênes. Sont partis du groupe Joëlle et Guy que nous avons ramenés au Tampon cet après-midi. Par contre, demain il y aura Sylviane, Chantal et Jocelyne qui attraperont le train en marche.

A l'heure qu'il est, je pense que tout le monde dort au gîte du Moutardier.

Espérons qu'ils aient une aussi belle journée qu'aujourd'hui.

Je vous mets quelques photos prises ce matin :

Mélanie

IMGP2881.JPG

Ferdinand et Jacky

IMGP2883

Claire 

IMGP2882

Le gîte du Moutardier

IMGP2885

André

IMGP2880-copie-1

Jacky

IMGP2890

Je vous dis à demain pour vous raconter d'autres aventures.

Chantal Haudrechy

 


Repost 0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 19:32

Ici Radio Jolis Pas.

Voici des nouvelles fraîches. Aujourd'hui, c'était une étape plus cool que le premier jour. Le soleil était au rendez-vous et nos randonneurs ont pu faire sécher leurs sacs à dos qui avaient été durement éprouvés la veille. Traversée de la Plaine des Sables et descente sur le gîte Pilou par Trous Blancs. Une promenade de santé par rapport à celle d'hier.

Installation au gîte Marmite Lontan, chez Pilou, et dîner pantagruélique, comme d'habitude. 

Commentaires de Jacky : il regrette que les masseuses n'aient pas été au rendez-vous à l'arrivée. 

Demain, départ à 7h15, direction Cilaos. Depuis chez Pilou, un taxi les amènera à Mare à Boue. Deux itinéraires possibles : par Mare à Joseph, si le sentier est praticable, par le bloc autrement. Le premier itinéraire nous ferait arriver les marcheurs aux alentours de 15h30 à Cilaos. Par le bloc, il ne faut pas compter les voir arriver avant 17 h.

Ce sera aussi une grosse journée. J'irai à leur rencontre en voiture, s'ils passent par le bloc, histoire de voir si tout le monde est en état d'aller au gîte pédestrement ou bien s'il faut en transporter quelques-uns.

Il devrait faire beau, d'après Météo France. Mais, comme tout le monde le sait, la météo n'est pas une science exacte. Nous saurons donc avec certitude demain soir le temps qu'il a fait.

Demain, je ne serai pas au rendez-vous puisque je vais rejoindre le groupe à Cilaos. Je ferai un prochain article dans la journée de jeudi, avec photos à l'appui.

Votre envoyée spéciale

Chantal Haudrechy

Repost 0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 09:08

Ils étaient 12 à partir du Tampon à 5 heures du matin direction Basse Vallée, lundi matin. 12 de bonne humeur, en pleine forme.

La journée a été longue et difficile puisqu'il fallait arriver jusqu'au gîte du Volcan. Deux inconvénients : la pluie et les crampes. Il faut dire que le dénivelé était important : 2350 mètres. La pluie a été présente toute la matinée. De temps en temps quelques percées du soleil, histoire de sécher un peu les vêtements.

Jean-Paul, Sylviane et Geneviève ont rejoint nos 12 randonneurs hier en fin d'après-midi.

Hier soir, première nuit au gîte du Volcan où, bien évidemment, l'eau chaude pour les douches n'était pas au rendez-vous. Ce n'est pas la première fois que cela se produit. Le pire c'est qu'ils nous font acheter des jetons pour avoir de l'eau chaude à la douche. C'est de la pure escroquerie. Bravo le gîte du Volcan ! Je pense qu'il est urgent d'écrire à la Maison de la Montagne pour porter une réclamation. Nous paierons cependant le prix normal. C'est honteux. Avoir le monopole, puisqu'il n'y a que ce gîte sur le site, n'ouvre pas droit à n'importe quoi. Il doit bien y avoir un groupe électrogène quand même faute de soleil ! Cela fait deux gîtes sur la Réunion qui ne sont pas à la hauteur et qui s'en moquent éperdument : le gîte du Volcan et le gîte du Piton des Neiges.

Bref, après ce petit coup de gueule, j'en reviens à nos randonneurs qui ont eu le droit à un bon dîner (heureusement on mange bien au gîte du Volcan) pour leur faire oublier tous les efforts de la journée.

J'espère au moins qu'ils auront pu passer une bonne nuit.

Aujourd'hui, marche entre le gîte du Volcan et le gîte Marmite Lontan "Chez Pilou". Là, nous sommes rassurés. L'accueil va être d'un autre niveau. Chez Pilou, c'est petit mais c'est sympa. La nourriture est d'excellente qualité, même trop copieuse. Ceci dit, cela ne va pas en effrayer certains. N'est-ce pas Jacky ?

Demain, je reprendrai mon récit pour vous donner des nouvelles de la marche d'aujourd'hui.

 

Chantal Haudrechy

Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 16:36

Lundi 9 mai 2011 :

Hier, ils étaient 13 au départ de Bras Panon pour une rando les amenant au gîte de Bélouve. Partis à 6 h du Tampon, ils sont arrivés sur leur lieu de départ à 8 h 00.

Le sentier du Bras des Lianes est réputé pour être difficile. Le temps donné à l’origine était de 9 h. Il leur faudra 11 heures pour relier les deux points.

Le sentier est très mal entretenu et le passage se fait parfois sur des branches d’arbre qui barrent le chemin. Le balisage est très approximatif. Ce sentier est fermé par la Préfecture non pas pour sa dangerosité mais pour son manque d’entretien. Une bonne tronçonneuse dans tout cela arrangerait quand même pas mal les choses.

De mon côté, je faisais de l’assistance pour un délestage. Ce sera le seul sur cette randonnée puisqu’après les gîtes ne seront plus accessibles en voiture « normale ». Pour le Piton des Neiges, on ne se pose même pas la question. Quant au Gîte Emile au Dimitille, il faut impérativement un 4x4.

J’avais emmené avec moi Geneviève et André Morceau qui ne pouvaient pas faire la première étape. Nous sommes arrivés au gîte de Bélouve à 16 h, pensant trouver nos valeureux randonneurs. Ils n’étaient pas là. Je pris alors mon téléphone pour appeler le groupe (Il y a deux téléphones des Jolis Pas : un pour l’ouvreur et l’autre pour celui qui ferme la marche). Je tombe sur José : ils étaient en bas du Trou de Fer, cherchant désespérément le sentier. Il n’y avait plus aucun balisage. Comme j’étais au gîte, je lui passe le gîteur qui lui indique la marche à suivre. Le gîteur me dit « dans 1 h ½, ils seront là ». Donc 17 h 30. Je rappelle à 17 h 15, José me dit qu’ils en avaient encore pour à peu près 1/2 heure. Donc 17 h 45. 18 h : personne, 18 h 30 : personne, 18 h 45, je rappelle. Ils étaient presque arrivés. Claire me dit : « on sera là dans 20 minutes ». En fait, ils sont arrivés à 19 h tapantes. Le problème était que le repas était servi à 18 h 45. J’ai réussi à obtenir du gîteur qu’il nous accorde un petit délai supplémentaire. En effet, c’est une troupe de zombies qui est arrivée : tous plus fatigués les uns que les autres, trempés jusqu’aux os (ils s’étaient pris une grosse averse) et crottés de la tête aux pieds. Décemment, ils ne pouvaient pas manger dans cet état-là. Ils n’ont pas eu le temps de prendre une douche avant le repas, juste celui de changer leur tee-shirt. La douche ce sera pour après. Nous avons très bien mangé au gîte : tarte aux chouchous, carry poisson, tarte banane-coco.

Après le repas (20h30 environ), ils se sont tous précipités vers les sanitaires pour prendre la douche réparatrice. Plus d’eau chaude. Quelques courageux ont pris une douche froide et les autres se sont couchés tels quels.

Mardi 10 mai 2011 :

Il a plu toute la nuit. Branle-bas de combat à 7 h du matin. Ceux qui ne s’étaient pas lavés la veille au soir, se sont dirigés vers les sanitaires. Là, miracle, il y avait de l’eau chaude.

Petit-déjeuner, puis préparation au départ. Ce devait être 8 h, ce sera 8 h 15. C’est dans le brouillard qu’ils ont attaqué cette deuxième journée, toujours dans la bonne humeur.

A 16 h, j’ai appelé pour avoir un peu de nouvelles. Les derniers sont arrivés à la Caverne Dufour à 15 h 30. Ils ont eu de la pluie toute la journée et à 16 h, il pleuvait toujours. Rando difficile mais moins que celle de la veille.

Ce matin, je suis partie en même temps qu’eux pour revenir au Tampon, en ayant dans mon coffre les affaires sales et mouillées de la veille. J’ai emmené Marie-Christine, Pierre-Yves et Didier jusqu’à Mare à Boue. Ils devaient relier Mare à Boue au Col de Bébour. La route s’est faite sous la pluie jusqu’à Bourg Murat. Avant de rentrer à la maison, j’ai déposé le sac de Betty chez Jannick et le sac de Claire et Franck chez eux (les grands-parents gardant leurs deux filles).

Voilà toutes les nouvelles pour le moment. Demain, ils relient le Refuge du Piton des Neiges au Gîte Emile au Dimitille. La pluie est hélas encore au programme. Si le temps se maintient au mauvais, il est question que jeudi ils reviennent par le sentier de la Chapelle. Ça, nous ne le saurons que jeudi soir au plus tôt.

 

 

Mercredi 11 mai 2011 :

Ce matin, le départ du Refuge du Piton s’est fait sous la pluie. Nos 12 randonneurs se sont dirigés vers le Dimitille. Le beau temps a fait quelques apparitions et ils ont pu voir, des crêtes, tout Cilaos. Le pique-nique s’est fait, quant à lui, sous la pluie. Les glissades dans la boue ont fait partie du programme. Les shorts seront à mettre de toute urgence dans la machine à laver en arrivant demain. Le groupe est arrivé au gîte Emile à 17 h. Bonne douche et après … tarot pour quelques-uns repos, je suppose, pour d’autres.

Demain, ils rentreront par le sentier de la Chapelle. Ils ont renoncé à prendre le Bayonne, eu égard à la pluie qui est tombée cette nuit. Il est vrai qu’à 5 h du matin, c’était le déluge au Tampon. Dans les hauts, cela ne devait pas être mieux.

Donc, s’il fait beau demain matin, ils monteront à la fenêtre, puis après iront visiter le camp Marron. Leur retour est prévu à 14 h. Nous serons trois ou quatre voitures pour aller les chercher au Portail.

 

Jeudi 12 mai 2011 :

Ca y est, tout le monde est rentré au logis. La dernière journée a été tranquille par rapport aux autres jours. Départ du Gîte Emile ce matin. Notre groupe pensait aller à la fenêtre mais le temps était trop couvert. Il a visité le camp Marron puis est descendu tranquilou au Portail. Nos randonneurs  sont tous arrivés à 14h30, heure à laquelle nous débarquions à quatre voitures (Jacky, Anne Morceau, le père de Claire Gras et moi-même).

Apparemment, tous était contents du séjour qui s’est passé dans une bonne humeur. Pas d’engueulades, pas de ronchons. C’était parfait. Il a manqué une seule chose : le soleil.

Ce sera pour une autre fois.

 Chantal

Repost 0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 18:42

En rugby, il y a la troisième mi-temps, souvent bien arrosée. En randonnée, il n'y a pas de mi-temps, il n'y a pas de compétition, il n'y a pas de vainqueurs ni de vaincus. Cependant, passer six jours ensemble et se quitter comme ça sur un parking, c'est un peu léger. Aux Jolis Pas, on ne veut pas se quitter alors on se retrouve autour d'une table. C'est l'occasion d'amener son conjoint, non marcheur, et de passer encore un bon moment ensemble. C'est l'occasion de refaire les 6 jours par des paroles et non plus par des ahanements, soupirs, gueulantes ou autres.

Tout le monde a eu le temps de se reposer, de reprendre ses marques, de se refaire une beauté.

Voici le résultat :

IMGP1800

 

IMGP1801

IMGP1802

Les carris n'ont rien à envier à ceux de Martial Gravina ou de Mme Giroday. Le vin coule à flots.

IMGP1803

IMGP1804

IMGP1805

IMGP1806

IMGP1807

IMGP1808

Voilà, ce fut une belle aventure que ces six jours. Les deux premiers jours ont été marqués par la pluie mais le soleil a repris ses droits les quatre jours suivants.

 

C'est ça aussi la randonnée, c'est l'amitié qui continue hors des chemins.

Les photos ont été prises par Chantal

Repost 0
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 15:34

 


6 jours dans les Cirques Salazie – Mafate - Cilaos c est un parcours long et varié, qui nécessite endurance, organisation et bonne humeur .Intérêt de la randonnée : Ils sont multiples puisque nous aurons à traverser des paysages grandioses, des terrains plutôt accidentés, des micro-climats différents. Les Jolis Pas courageux, amoureux de la nature, ne reculant pas devant l'effort pour accéder à des paysages de rêve, vont être gâtés : Salazie, Mafate et Cilaos, avec leurs reliefs chaotiques, leur flore si riche, les zoizos qui vont nous accompagner, les rencontres avec les gîteurs et les autres marcheurs pour savourer des plats typiques...

 

Repost 0

Présentation

  • : Les Jolis PAS
  • : Nous sommes un petit club de randonnée, sans prétention aucune. Amis(es)de la nature : faune, flore et grands espaces. Notre mail : lesjolispas@gmail.com
  • Contact

NEWS

  

 

 PAGE FACEBOOK DES JOLIS PAS

http://www.facebook.com/pages/Les-Jolis-Pas/123254657759800

TELEPHONE

0692586241

0692586242

Rechercher

Les 10 commandements du randonneur

1. Je respecte le tracé des sentiers pour ne pas détériorer la végétation.

2. Je ramasse mes déchets pour les apporter à la prochaine poubelle.

3. J'apprends à connaître et à respecter la Faune et la Flore.

4. Je ne fais pas de feu dans la nature.

5. Je ne dégrade pas les cultures et plantations.

6. Je tiens mon chien en laisse.

7. Je me renseigne sur les périodes de chasse.

8. Je ne consomme pas l'eau des ruisseaux et rivières.

9. Je respecte la tranquilité des animaux sauvages et des troupeaux rencontrés.

10. Je prends connaissance des règlements pour l'accès aux réserves naturelles ou parcs nationaux.
vaches.gif

Archives

ANIMATEUR

animateur.png

                                                                    TEL    0692586241/ 0692586242